Byron, ou la ville hippie

Premier jour de Roadtrip pour nous 3. Malheureusement la pluie s’est invitée sans nous demander notre avis… Cela nous a tout de même permis de visiter une des villes les plus réputées d’Australie. 

Nous sommes arrivés en fin de journée du 15 décembre, le temps n’étant pas clément nous avons décidé de rester dormir sur place afin de profiter de la ville le lendemain où nous espérions que la météo serait plus agréable : Raté ! 
Toujours de la pluie, du vent, un ciel couvert… Pas des plus sympathique lorsqu’on sait que Byron Bay est réputée pour ses belles plages, ses surfeurs et ses randonnées autour de sa « Light House ». 

Nous n’avons pourtant pas fuit, le roadtrip c’est aussi cela, des aléas. Nous avons donc commencé par arpenter les jolies rues de Byron Bay, les gens sont cools, ils marchent pour la plupart pieds nus, dans les magasins, ici cela ne gêne personne et c’est tant mieux. 
C’est très agréable de marcher dans cette ville qui appel au repos et au calme. 

Le premier jour, nous avons déjeuné un bon sandwich dans un café de la rue principale : Le Mokha Cafe.

Quant au second, le Byron Market avait lieu ce qui nous a permis de découvrir tous l’étendu culturel que possède Byron Bay. Un nombre important d’artisans étaient réuni afin de vendre leurs produits : bijoux, vêtements, poteries, peintures, décorations…
Des stands de nourriture étaient également présents ce qui nous a permis de déjeuner directement sur le marché. Une expérience sympathique.

Nous sommes repartis Lucie et moi avec une jolie bague en argent sertie d’une opale. Il s’agit de la pierre la plus connue en Australie. Nous souhaitions un souvenir de Byron mais aussi de l’Australie : voilà qui est fait. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*